Bien que la carrière de thanatopracteur ne soit pas reconnue, elle est à haut potentiel. Devenir un embaumeur, c’est être en mesure de servir des personnes de tous les horizons, pendant leurs moments les plus difficiles. Vous en saurez davantage sur les thanatopracteurs dans ce contenu.

métier de thanatopracteur

Un thanatopracteur : c’est quoi ?

Un thanatopracteur est un professionnel hautement qualifié avec un ensemble de compétences spécialisées dans l’embaumement des corps. L’embaumement consiste à préserver le corps et ralentir les processus de décomposition.

Dans un salon funéraire, le thanatopracteur est responsable de l’embaumement et de la préparation des corps des défunts, pour les services funéraires, ainsi que les inhumations ou les crémations. Cela peut impliquer d’enlever le sang et de le remplacer par du liquide d’embaumement.

Le travail peut demander d’effectuer une reconstruction pour dissimuler les dommages et d’appliquer du maquillage pour donner une apparence paisible et relaxante. Grâce à ce travail du thanatopracteur, les familles peuvent dire un dernier au revoir à leurs proches.

Au cours des travaux, les embaumeurs doivent être en contact direct avec le défunt. Cela signifie qu’ils sont régulièrement exposés à des fluides corporels et, éventuellement, à des maladies infectieuses.

En outre, ils peuvent avoir à faire face à des situations qui peuvent être très traumatisantes, comme les décès d’enfants, les victimes de traumatismes, et plus encore. En tant que tel, il est important pour les embaumeurs d’être en mesure de faire face au stress. Il faut aussi avoir un niveau élevé d’endurance, car certains cas prendront de très longues heures.

Quelles sont les études pour devenir thanatopracteur ?

formation thanatopracteur

Pour devenir un thanatopracteur, il faut acquérir des qualifications très spécifiques et décrocher un poste dans un salon funéraire, un laboratoire ou un centre de recherche agréé. Pour cela, vous devez obtenir l’éducation et la formation appropriées d’une école de sciences mortuaires reconnue et accréditée.

Actuellement, il existe 60 programmes accrédités par l’American Board of Funeral Service Education. La plupart d’entre eux sont des programmes d’études d’associé, mais il existe des programmes de baccalauréat disponibles.

Ceux-ci vous préparent à travailler comme embaumeur grâce à une combinaison de cours complexes et d’expérience pratique. Dans chaque État, les embaumeurs doivent être agréés et cela nécessite souvent que le demandeur ait au moins un diplôme en sciences mortuaires accrédité de 2 ans.

Les programmes d’études en sciences mortuaires fournissent aux étudiants, toutes les compétences et les connaissances nécessaires pour effectuer les nombreux détails impliqués dans le traitement du défunt. Les cours comprennent tout de l’anatomie et de la pathologie. Ils contiennent également les programmes de la physiologie à l’éthique, à la communication et au conseil en deuil.

Dans le cours d’anatomie, les étudiants apprennent les principaux systèmes du corps humain, en mettant l’accent sur les systèmes musculaire et circulatoire. Le cours d’embaumement enseigne des techniques et des procédures pour préserver les corps, élever les veines, positionner les corps et poser les traits du visage.

En outre, les étudiants apprennent la désinfection, le drainage du sang, les produits chimiques utilisés dans l’embaumement et l’injection de liquide grâce aux travaux de laboratoire. Les étudiants en sciences mortuaires reçoivent également une formation en arts réparateurs. Cela implique la modélisation anatomique, la structure osseuse, les muscles faciaux, les traitements à la cire, le modelage des yeux et de la bouche, l’utilisation de cosmétiques et les arts réparateurs.

En plus de la partie pratique de la formation, les étudiants en sciences mortuaires doivent suivre des cours de gestion mortuaire et de droit et d’éthique, entre autres.

Une partie de la formation couvre tout ce que les étudiants doivent savoir concernant le fonctionnement d’un salon funéraire. Il faut citer la gestion de bureau, les ressources humaines, la documentation, les prestations de survivant, les types de funérailles et la terminologie funéraire.

La formation en droit et en éthique comprend le statut juridique d’un organisme, les testaments, la loi sur les cimetières, les droits et responsabilités des travailleurs des services funéraires. Elle comprend aussi l’administration des successions, les droits d’aliénation et les règlements et la conformité de l’industrie mortuaire.

Quels sont les codes de déontologie ?

De tout professionnel, il exige de maintenir un comportement correct, humain et respectueux. Dans certains domaines comme la santé, il existe un code de déontologie qui dicte la conduite professionnelle. La commission interinstitutionnelle des soins dispose d’un code de déontologie pour les professionnels de la santé. Ce code contient des principes comme ceux-ci :

  • la bienfaisance et la justice
  • l’autonomie : respectez les gens en tant qu’individus libres.
  • la valeur fondamentale de la vie humaine.
  • la confidentialité : protégez les informations confidentielles de vos patients.
  • la fidélité : ne révélez pas les confidences du patient.
  • la véracité : dites la vérité.

Il faut aussi noter la fiabilité, la solidarité, la tolérance. L’établissement d’un code d’éthique aide à définir quels comportements sont appropriés, et peut être appliqué à la fois dans les entreprises et chez les professionnels indépendants. Il est donc important de se conformer aux normes de conduite morale.

Le marché du travail des thanatopracteurs

De nombreux thanatopracteurs sont des travailleurs autonomes qui fonctionnent avec plusieurs directeurs de funérailles. Ils peuvent donc se déplacer entre différents lieux de travail. L’embaumeur peut également être responsable de garder la morgue, de remplir et de classer tous les documents nécessaires.

Dans les petits centres, le thanatopracteur peut être le directeur de funérailles. Les embaumeurs peuvent trouver un emploi dans un salon funéraire ou choisir de démarrer leur propre entreprise. Le permis d’exercice doit être maintenu en respectant les exigences.

Comment se détendre après le travail d’un thanatopracteur ?

détente

Au cours des travaux, les thanatopracteurs doivent être en contact direct avec le défunt. En outre, ils peuvent avoir à faire face à des situations très traumatisantes. En tant que tel, il est important pour les thanatopracteurs de pratiquer des activités de divertissements après le boulot. Ceux-ci peuvent jouer aux jeux de casino en ligne comme la roulette, le baccara, le poker et le carribean stud.

Faire des sorties entre amis, lire un livre, peindre ou encore aller au cinéma des pratiques parfaites pour un thanatopracteur. Elles permettent de remonter le moral, de se débarrasser du stress, etc.

Le syndicat des thanatopracteurs

Le syndicat Professionnel des thanatopracteurs est une association qui a pour but de soutenir, représenter et défendre les embaumeurs. Le syndicat des thanatopracteurs est constitué des acteurs majeurs et des professionnels de l’embaumement, salariés et indépendants. Étant disponible dans plusieurs pays, cette association ne cesse d’encourager et de valoriser ce travail.

Comment devenir membre d'un syndicat de thanatopracteurs?

Si vous envisagez de devenir un thanatopracteur, vous devrez peut-être envisager de vous joindre à un syndicat de thanatopracteurs. Les syndicats de thanatopracteurs sont des organisations qui se sont rassemblées pour offrir un soutien et une protection aux professionnels de la thanatopraxie. En tant que membre d’un syndicat, vous bénéficierez des avantages suivants : des conseils juridiques et une protection face aux griefs et aux plaintes, des pratiques éthiques fondées sur l’intégrité et le respect, des programmes de formation et de perfectionnement professionnel, des tarifs négociés et des services d’assurance.

Si vous souhaitez devenir membre d’un syndicat de thanatopracteurs, vous devrez d’abord remplir certaines exigences. Tout d’abord, vous devez réussir un examen d’état pour obtenir votre licence de thanatopracteur. Il existe de nombreux programmes de formation et de certification disponibles pour vous aider à préparer et à réussir cet examen. Une fois que vous aurez obtenu votre licence, vous pourrez alors postuler pour un emploi auprès d’un organisme ou d’une entreprise membre d’un syndicat de thanatopracteurs.

Une fois que vous aurez trouvé un emploi, vous pourrez postuler pour devenir membre d’un syndicat de thanatopracteurs. Pour devenir membre, vous devrez remplir et soumettre un formulaire d’adhésion et payer les frais d’adhésion annuels. Vous devrez également être en règle avec vos obligations professionnelles et votre code d’éthique. Une fois que vous aurez reçu votre carte de membre, vous pourrez bénéficier des avantages que le syndicat offre à ses membres tels que les tarifs négociés, les services d’assurance et les programmes de formation et de perfectionnement.

En tant que membre d’un syndicat de thanatopracteurs, vous bénéficierez également de l’appui et de l’assistance de vos collègues. Vous pourrez participer à des réunions et des conférences qui vous permettront d’échanger des informations et des connaissances avec d’autres professionnels de la thanatopraxie. Les syndicats de thanatopracteurs offrent également des services de soutien et d’assistance aux professionnels de la thanatopraxie qui rencontrent des difficultés dans l’exercice de leur profession.

En résumé, pour devenir membre d’un syndicat de thanatopracteurs, vous devez réussir un examen d’état et trouver un emploi auprès d’un organisme ou d’une entreprise membre d’un syndicat. Une fois que vous aurez rempli le formulaire d’adhésion et payé les frais d’adhésion annuels, vous pourrez bénéficier des avantages et des services proposés par le syndicat. Vous pourrez également participer à des réunions et des conférences afin de partager des informations et des connaissances avec d’autres professionnels de la thanatopraxie.